dimanche 14 décembre 2014

Chroniques Post-Apiennes #1 - Maxie et Maxine





A la maison, l'autel dédié au Post-Apo
Le Post-Apo, et plus précisément le Post-Nuke, voilà un sujet qui me tient à cœur ! Depuis tout petit, l'immensité de cet univers aride, sale, violent et souvent irradié, m'a toujours fasciné. Le nom de ce blog est d'ailleurs un clin d’œil à cet après-monde, et un autel dédié à lui a été même érigé dans notre salon, c'est dire ! Qu'il s'agisse de films, livres, jeux vidéos, illustrations, jouets, magazines, disques, fringues, parodies, etc, tout m'intéresse concernant cette deuxième humanité (comme dirait Bruno Mattei).


Bref, depuis des mois, je rêve d'une rubrique 100% Wasteland truffée de choses et d'autres, que je commence aujourd'hui le cœur léger, en vous présentant deux chouettes pin-ups, Maxie et Maxine, les soeurs mad de l'ami Max.  Si Maxine, toute droit sortie de l'excellente (et très fun) revue porno british Fiestachevauche de gros choppers , l'autre, Maxie, la sosie d'Eva Green, botte des culs post-holocauste dans les pages d'un Femme Fatales  (c'est en tout cas la promesse (non tenue) inscrite sur la couv') ! Entre le cool et le badass, difficile de faire un choix !



------------------------------------


Mad Maxie in Femme Fatales (photos : Studio 1209/Adrienne Novak) - Volume 2 number 4 - 1994
Mad Maxine in Fiesta (photos : Geoff Hayes) - Volume 23 number 3 - 1989




Fuck yeah !



La production s'est même fendue d'un poster central, que
j'accrocherai sans faute dans mon futur bunker anti-atomique.


Et pour finir, le clip Post-Apo "Lick it up", de Kiss :

jeudi 11 décembre 2014

Bronx of Anarchy



Il m'aura quand même fallu un certain nombre d'épisodes à me répéter "C'est bizarre, il me dit quelque chose ce générique", pour percuter à quel point le générique de l'excellente série Sons of Anarchy rappelle celui des Guerriers du Bronx : même esthétique, même cadrages, même éléments.
Ah mais j'avais fait un post dessus, voilà pourquoi ça m'était familier... Et quelques screenshots valant mieux qu'on long discours :



La baston c'est chic, mais n'oublions pas les loisirs !

Les deux héros sont représentés par leurs bras droit. 






dimanche 30 novembre 2014

De retour !



Et oui, après quelques mois de pause, je vais bientôt reprendre les Rétro-Galeries ! Il était temps !

Plusieurs raisons à cette absence. La number one : la naissance de ma fille, Mona ! Un amour de gentillesse et de sourires pour qui j'ai préféré tout mettre sur pause. Voilà, c'est chose faite, elle a trois mois et la vitesse de croisière, comme on dit un peu bêtement, semble bien enclenchée.
Ça a d'ailleurs été une belle occasion de faire faire le superbe faire-part que voici par mon amie Camille Pull dont j'adore le boulot, et dont il sera bientôt question sur le blog :




Puis d'autres raisons : un raz-le-bol général. Marre de voir tout ces scans réalisés avec amour partir aux quatre coins des blogs, des Tumblr et autres pages insipides de Facebook, ce Grand Rien, repompés sans la moindre référence par des e-cochons en mal de reconnaissance, mais c'est le jeu du net, et je commence maintenant à m'en foutre complet. Puis marre également du PC, de la toile, du scanner en surchauffe permanente, du virtuel en général, de ces réseaux dits "sociaux" constitués de 90% d'idiots du village, de faux-passionnés, de gens pas drôles, pas curieux, pas vraiment intéressants ; mais dont on connait toute la vie alors qu'on en a rien à secouer, qui s'expriment comme des attardés en plaçant ces smileys de mes deux tous les trois mots, c'est à dire autant de fois qu'ils font de fautes d'orthographe. Heureusement que le 10% restant équilibre le tout.
Bref, MARRE. Ah ah ah ! Mais ça va mieux.

Ça a permis de prendre du recul, de repenser un tas de trucs dont le blog, que je compte faire plus léger, plus cool, moins indigeste. Plus fun aussi, avec des mini-galeries, voire même une seule image si ça me chante, un peu comme le très chouette DeadLicious (enfin bon, le prochain post est censé en contenir au moins 100... ).
Un truc qui suivra mon feeling, ce qui n'était pas forcément le cas avant car je m'imposais un tas de règles assez relou à la longue, qui m’empêchaient au final de faire profiter d'un paquet de belles images.

Au feeling donc, avec le même contenu qu'avant, mais davantage de Post-Apo, et toujours des femmes qui bottent des culs bien sûr.



Par exemple, j'adore cette petite soeur de
Barbarella, trouvée chez un bouquiniste du Havre, L. H  (Hél-aiytch) comme ils disent là-bas. Alors la voici, hop.
Il s'agit de l'allemande Doris Arden (vue plus tard dans Derrick ), et après quelques rapides recherches, j'ai trouvé une autre photo tirée de cette session - celle où on la voit face à une planète (voir juste en dessous) - ainsi qu'une chouette couverture de Girl Illustrated, à nouveau en Space Girl. Oh mais ce bracelet qu'elle a sur le biceps... Et ce vernis à ongles argenté archi cool... Et cette grosse montre... Et cette ceinture en papier Albal...
Ah ben oui ok, c'est encore la même session photo.
Le Strip-Tease de la Space Girl. Le genre de découverte aussi inutile qu'adorable qui m'enchante.


Pour ceux et celles qui m'ont envoyés de mails et/ou commentaire me demandant ou j'étais, me disant que le blog leur manquait tout ça, un grand merci, ça m'a vraiment fait un sacré plaisir ! Et c'est d'ailleurs surtout grâce à ces mots doux que j'ai eu envie de m'y remettre.

That's all, folks !
Merci d'avoir tapé 3615MaVie et à très bientôt ! 

Votre dévoué, Mister G.














samedi 12 avril 2014

L'alphabet de Cathy Millet




Très peu d'infos sur l'incroyable Cathy Millet.
Il (c'est un homme) a visiblement œuvré dans des Charlie Mensuel mais manque de bol, les miens sont tous dans des cartons à l'autre bout de la France. J'ai vu qu'il avait notamment illustré Bob Shaw et John Christopher (et peut-être d'autres) pour le Club du Livre d'Anticipation, mais sinon rien de bien concret le concernant. Sur la toile en tout cas.

L'alphabet est tiré du splendide livre ci-dessus - SHOW - sorti chez Le Dernier terrain Vague en 80.
Il est également question de l'alphabet de Millet sur cette page, avec quelques explications marrantes.
Et quelques références ICI, LA, LA, ou encore LA.

A cause des pilleurs d'images qui me donnent de moins en moins envie de continuer ce blog, j'ai foutu un petit sigle sur les images. Si vous voulez les images nickels, sans sigle, pas de soucis, contactez moi.

(EDIT : un sympathique abonné de la page Facebook me souffle que Cathy Millet est le pseudonyme de Christian Roux)



Illustration pour Bob Shaw - CLA Opta - 1973

Illustration pour John Christopher - CLA Opta - 1975

Carte postale

M'HASCHICH par Paul Bowles et Mohamed Mrabet - 
Le Dernier Terrain Vague, illustré par Millet.




--------------------------
L'ALPHABET
--------------------------