dimanche 14 juillet 2013

The Traci Lords Visual Marathon








Concernant les couvertures de magazines, pas mal d'autres - bien plus explicites - sont visible ici.   
J'ai piqué 3 scans d'un Video 7 ici, et quelques affiches !


 Merci à Jeanphi B. pour cette photo !

Traci Lords en téléobjectif, à Cannes, sur le tournage de "Traci, I love You"
Un grand merci à Christian R. pour la photo !

La Traci Lords Love doll....




--------------------
MAGAZINES
--------------------


(cliquez ou enregistrez les images pour les lire convenablement )













-----------------------------










-------------------------














--------------------------













---------------------------













-------------------------------------
AFFICHES / JAQUETTES
-------------------------------------




















--------------------------
COUVERTURES
--------------------------











 





































-------------------
PHOTOS
-------------------



















  









-------------------------------





Pat Moran, co-productrice de "Cry Baby".









16 commentaires:

  1. Je me doute que out le monde s'en fout, mais j'ai toujours eu horreur de ses mamelons ;D
    Mais ceci dit une incroyable actrice dans "Excision"
    Sylvie

    RépondreSupprimer
  2. Ahh, on n'en fait plus des seins comme ça. Étrangement, je trouve qu'elle n'a pas inspiré les dessinateurs BD/illustrateurs. Ou je me trompe ?

    RépondreSupprimer
  3. Pas à ma connaissance, et/ou pas encore^^
    Perso - mais c'est peut-être car je sais qu'elle était mineure - j'aime pas trop non plus ses mamelons... Ils semblent trop teenage.

    RépondreSupprimer
  4. Drôle de remarque: à 17 ans, elle avait ses formes de femme et les tétons restent les mêmes sur les photos dont la plupart datent d'après sa majorité... Ça voudrait dire que les tétons changent de forme à 18 ou 21 ans ? - en tous les cas, après avoir allaité bébé, c'est sûr qu'ils changent.
    En fait, c'est une remarque qui me gêne un peu: c'est comme les Australiens qui interdisent la publication de photos de femmes nues aux seins trop petits et dont le physique rappellerait du coup les adolescentes. C'est carrément une uniformisation du désir: un VRAI homme ne peut être attiré que par une femme aux formes généreuses - et pas trop intello je suppose. La censure dans ce qu'elle a de pire.

    RépondreSupprimer
  5. Ah je suis 100% d'accord ! Pendant la mise en place du post, on parlait précisément de ça avec ma compagne (elle est d'accord avec vous), et on en est venu à la même conclusion. Et cette uniformisation crée l'amalgame.
    C'est une simple impression que j'ai, bien loin de la réalité. Cette fille est tellement liée à cette histoire de "Underage" que je le perçois comme ça, ce qui est - bien sûr - faux.

    RépondreSupprimer
  6. Content de ne pas passer par un horrible troll râleur :-)
    Dans le cas de Lord, le problème n'est d'ailleurs pas qu'elle ait eu des rapports sexuels à l'âge qu'elle avait mais bien qu'elle travaillait en tant que mineure :-)

    RépondreSupprimer
  7. Il y a un super bouquin sur le milieu du porno aux éditions Allia " The other Hollywood".
    En ce qui concerne les femmes généreuses et "pas trop intellos", Jayne Mansfield en est vraiment le contre-exemple...
    Pour revenir à la poitrine de Traci, "Teenage" n'est pas le premier mot qui me serait venu ;D

    RépondreSupprimer
  8. Moralité : j'ai comme qui dirait perdu une occasion de me taire :D
    (Merci pour les références du bouquin !)

    RépondreSupprimer
  9. Non au contraire, ça pousse le débat encore plus loin ;D
    Oui, les éditions Allia sont formidables. J'allais commencer celui sur le disco puis je me suis encore pris les pieds dans un Patricia Highsmith ;D

    RépondreSupprimer
  10. Aaah Patricia ! J'en avais lu 2 il y a des années, je m'étais régalé !
    ("L'amateur d'escargot" et "Toutes à tuer" because illustré par Topor)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux premiers que j'ai lu aussi. Depuis je suis en totale immersion, et j'ai revu du coup Plein soleil et son remarquable (meilleur) remake Le talentueux Mr Ripley. Je prépare un papier dessus, mais c'est compliqué de faire simple ... ;D

      Supprimer
    2. Compliqué de faire simple, c'est mon problème aussi. Au final je fais même souvent l'inverse^^

      Supprimer
  11. c sur que dans ses premiers films comme wild things et what gets me hot, elle a l'air TRÈS jeune.....et ses seins DÉFIENT la GRAVITÉ....ça, ça change avec l'âge...quand même de façon visible......entre 15 et 18 ans....tout peut changer...d'où le mysticisme à la David-Hamilton sur la Lolita!!! mais....sur ses mamelons : notez comment ce type de mamelon est multiforme. Quand il est ''bandé'', ''froid'' : l'aréole se contracte, le mamelon devient protubérant...c vivant c TRUCS!!!!! ils sont vraiment EXTRA. Je me dois de les défendre devant tant de détracteurs!!!! BOB

    RépondreSupprimer
  12. Un splendide boulot de compilation, terriblement sérieux et instructif, qui me pousse à te féliciter haut la main, Mr Gusty !

    J'étais un peu trop jeune pendant le "règne" de Traci Lords mais il est vrai que son "emprunte" est restée pendant longtemps ! J'avais lu quelques trucs via Impact mais là, j'ai l'impression de tout découvrir !

    Merci pour ce travail ET pour la réflexion mammaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Tintetora ! J'étais également trop jeune (je suis né en pleine découverte de son vrai âge je crois), mais comme on dit : "peu importe l'âge, pourvu qu'on ait le flacon"...

      Supprimer
  13. Très beau travail, je ne connaissais pas le quart des images présentées!
    Et Traci Lords sans ses gros mamelons (qui m'ont toujours rendus fou!) , c'est plus Traci Lords!

    RépondreSupprimer